VULNERA PATRONUM
Bienvenue Jeune Sorcier(e) ! ♥️ Inscrit toi pour démarré l'aventure et partir vers Vulnera Patronum, l'école de Magie ! ♫♪ ♥️



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Cours 1.2 La persécution des sorciers au Moyen Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 31
Emploi/loisirs : Professeur d'HDLM et Directeur de Poufsouffle

MessageSujet: Cours 1.2 La persécution des sorciers au Moyen Âge   Mar 11 Mar - 19:17



La persécution des sorcières et sorciers au Moyen Âge


//Les élèves s'installèrent en silence dans la classe, et le professeur Ellac commença son cours//

Bonjour à tous, aujourd'hui nous allons voir la persécution des sorciers au Moyen Âge.
Alors que durant l'antiquité les sorciers et les moldus vivaient en parfaite harmonie, durant le Moyen Âge se fut une autre chose. C'est donc pendant prés de 1000 ans, que les sorcières et les sorciers furent pourchassé, persécuté et certains exécutés.

//Une main se leva//
Oui jeune homme?
Les sorcières et sorciers étaient vraiment brûlée vif?
Oui jeune homme, pour les moldus, le feu représentait l'enfer, et tout ce qui était mal, devait allé en enfer.
Ce qu'il est important de savoir, pour les moldus, la sorcellerie représentait le Diable, le mal absolu. Mais quelqu'un peux me dire pourquoi un tel revirement? Les moldus appelaient les sorciers pour de l'aide durant l'antiquité, et au début du Moyen Âge ils les dénonçaient?
[color:6754=ff6600]//Ellac attendit que les mains se lèvent, mais aucune se leva//
Et ben c'est à cause de la religion. La religion défini la sorcellerie comme le mal. Mais rassurez-vous, tout les sorciers n'allaient pas au bûcher. Certains avaient même les faveurs de la Reine Catherine De Médicis, Nostradamus, le célèbre astrologue, était protégé par la Reine de France. Ce dernier lui faisait des prophéties.



//Un élève de Gryffondor leva la main//

Oui?
Et Jeanne d'Arc Monsieur, c'était une sorcière?
Non, ce n'était pas une sorcière, la pauvre Jeanne fait partis des nombreux moldus brûlé sous dénonciation calomnieuse.

Savez-vous en revanche comment les moldus faisaient pour traquer les sorciers?

//Une élève de Poufsouffle leva la main//

Mademoiselle, je vous écoute.

L'inquisition.

Oui, c'est cela, 10 points pour votre maison. La terrible Inquisition, si vous aviez à faire à eux, il y avait de grande malchance que c'était fini pour vous.
L'inquisition était un ordre religieux qui tenait ses ordres directement du Pape, et elle avait un rôle important dans la persécution des sorciers. Cette organisation interrogeait tout le monde. Ils pouvaient interroger des villes entières.
Certaines personnes solidaire, tout en connaissant la nature de leurs voisins, ne le déconnaient pas. Mais d'autres en profitaient pour régler leur comptes. Du genre "Tu m'as voler, je vais te dénoncer à l'inquisition".
Une fois les suspects arrêté, il devait subir la Question. Un terrible châtiment.
Il y avait différents types de châtiment.

La Question à l'eau: L'accusé était attaché par les poignets et les chevilles à des anneaux scellés au mur, et on lui faisait avaler un dizaine de litres d'eau. Si ça ne suffisait pas, on lui faisait avaler dix litres de plus.


Les Brodequins: On enfermait les jambes de l'accsé dans les pièces de bois que l'on serait de plus en plus. Cette torture était réservé à ceux qui refusait de dénoncer leur complices.

L'estrapade: On accrochait aux pieds de l'accusé des poids très lourds et on le suspendait en l'air avec une corde.

La grue: On reliait ensemble la tête, les bras et les pieds de l'accusé en la réduisant comme un "peloton" et le laissait ainsi jusqu’à qu'elle se confesse.

La garot: L'accusé était installé dans un siège, un sangle autour du cou, fermée par une vis en bois. On vissait petit à petit.

D'autre tortures étaient "plus humaines" comme le fouet l'arrachage de chair avec des pinces chauffées au fer rouge, le coupage de différentes appendices du corps.
Pour finir, les suspects étaient jeter aux cachots, où parfois se cachaient des espions pour obtenir des infos supplémentaires.
Dès que la personne avouait, la sentence tombait, et elle envoyée au bûcher.
Certains sorciers et sorcières se jetait un sortilège de protection pur survivre aux tortures.
Gwendoline la Fantasque aimait tellement monter sur le bûcher, qu'elle parvint à se faire capturer quatorze fois sous divers déguisement. Il lui suffisait à jeter un sortilège de gel-flammes. Au lieu de brûler, les flammes la chatouillaient.

La sonnerie se fit entendre, et les élèves rangèrent leurs affaires//
N'oubliez pas vos devoirs, et à la semaine prochaine.




Devoir


Question 1, Pour quelles raisons les sorciers étaient persécutés? 2pts (j'attend 3 réponses)

Question 2, Quelle Reine avait un astrologue qu'elle protégeaient? 1pt

Question 3, Jeanne d'Arc était-elle une sorcière ou une moldue? 1pt

Question 4, Définir l'inquistion. 1pt

Question 5, Donnez le nom des 5 principales tortures et les résumer (copiez collez autorisé pour seulement le nom des tortures) 5pts

Questions bonus (recherche) De nombreuses femmes ont été accusé de sorcellerie à cause de la couleur de leur cheveux. Qu'elle est cette couleur. 1pt


_________________
Loyauté et Travail, tel est notre devise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cours 1.2 La persécution des sorciers au Moyen Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours n°3 : Persée et Méduse
» Persée ('Aime bien les prénoms des héros)
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VULNERA PATRONUM  :: Poudlard :: Premier étage :: Classe d'histoire de la magie :: Première année-